Comment faire son retour au travail différemment en 2022 ?


Femme qui réfléchit avec ses cahiers et stylos
Travailler autrement


Vous êtes de retour de congés, et vous n'avez pas pu vraiment en profiter tellement vous étiez préoccupé.e par votre vie entrepreneuriale. Parce que vous savez pertinemment que la rentrée n'est pas une période ordinaire. D'ailleurs, vous vous demandez si cette période inactive existe vraiment pour les entrepreneurs. Même quand l'activité ne bat pas son plein, vous avez mille et une chose à travailler pour réorienter ou rattraper ces tâches laissées de côté.

Pourtant tout le monde s'accorde à dire que toute personne a besoin de se reposer et changer d'air pour revenir à fond dans ce dernier trimestre froid et stressant.


Alors je vous propose un petit tour en arrière dans l'histoire auprès de différents métiers où les congés étaient plus moins recommandés, voire imposés pour des fins très particulières.

Vous connaitrez la vérité avec les chiffres qui parlent bien mieux que les mots pour décrire ue situation pas si banal, au point de vous demander à qui profite les vacances finalement!


Revisiter les vacances sous un autre angle vous aidera à relativiser si vous n'êtes pas une adepte des vacances totale déconnexion. Cette vision acceptée vous donnera la motivation pour repenser votre rentrée avec des objectifs différents pour entamer la nouvelle année en douceur, en totale cohérence avec vous-même, pour développer une entreprise à votre service.


1.Les vacances d'hier à aujourd'hui.


Femme avec jambes croisés et chapeau, allogée sur la plage face à la mer.
Retour arrière sur ses vacances


Les vacances étaient surtout une nécessité des milieux urbains fortunés qui souffraient de la chaleur des villes au cours des pics de chaleur. C'est ainsi que les premières stations balnéaires furent fureur. Elles étaient même recommandées par les medecins pour retrouver la forme. L'engouement estival se démarque en 1936 lorsque les congés payés deviennent un droit pour tout travailleur. En revanche, cette période correspondait auparavant aux congés des enfants employés pendant les moissons des familles agricoles (La France était un grand pays à dominance agricole). Les enfants étant souvent absents pour aider leur famille, les vacances scolaires d'été furent ainsi instituées au regard de cette période.

En dehors de ces impératifs, les vacances d'été étaient en prévision des pèlerinages religieux à effectuer au cours du Moyen Age.


Mais savez-vous que de l'autre côté de la Manche, les jeunes gens prenaient des vacances pour découvrir d'autres pensées, d'autres lieux afin de mieux se consacrer à leurs études? Cette période appelée "année initiatique" est directement issue des habitudes anglo-saxonnes (La promenade des Anglais à Nice tire son nom de cette coutume). Cette coutume a été reprise par les universités américaines et bien d'autres pays.


Les voyages d'étude concernaient également les écrivains et les artistes peintres. Bon nombre de personnalités trouvaient leur inspiration pour écrire comme Albert Camus, Marcel Pagnol, Emilie Zola. Vincent Van Gogh a fait du Sud de la France son coup de pinceau. Connaissez-vous la Vallée de La Creuse qui a attiré les artistes impressionnistes comme Claude Monnet?


Tout y enflamme l'imagination...tout y serre le coeur" Georges Sand, à Argenton sur Creuse.

Les voyages, les vacances ailleurs permettent de se retrouver, ou retrouver le fil de ses idées créatives. Pour approfondir ce thèmes, je vous invite à consulter la liste de 52 livres proposés par Madameduberry


2.Entreprendre, c'est être créatif et en état de veille à chaque instant.


Homme se perfectionnant dans une technique de recette de cuisine.
Créer, inventer, innover ne s'arrête jamais.

Entreprendre demande une veille constante pour imaginer et créer, ce qui amène donc à s'extraire du quotidien pour puiser son inspiration au travail. Parce que la créativité est une compétence qui s'acquière sans tension, ni fatigue. Vous devez donc pouvoir vous échapper de votre quotidien pour découvrir et faire des liens avec des idées incongrues, ou qui sortent des sentiers battus, et avoir ainsi, un pas d'avance dans les affaires.


C'est ce que les participants au stage #cafécréatif aborde et applique tout au long de ces micro-formations pour développer son entreprise différemment avec la posture créative.


S'extraire du quotidien ne veut pas autant signifier que l'on oublie complètement cette période au travail. Chacun et chacune gère différemment sa coupure pour s'inspirer.

Mais sachez qu'il n'ya pas de cerveau qui se coupe totalement d'un autre univers. Le cerveau continue sans cesse de travailler pendant que vous êtes occupé. Certain.es se rendent plus facilement compte de cet état de veille et le développement dans leur quotidien.

J' illustrerai ce fait par le fait que votre cerveau ne se repose pas entièrement durant votre sommeil nocturne. Votre corps est au repos, mais le cerveau décode, restructure, repasse en série certaines informations imaginées ou vécues dans vos journées.


Cet état de veille a pour fonction primaire de vous mettre en sécurité en cas de danger. Votre cerveau monte donc la garde pendant votre sommeil. La seconde fonction de votre cerveau est de traiter l'information, de trier et consolider la mémoire, gérer les émotions, et aussi résoudre des situations complexes, ou nouvelles. Voici un article qui vous en dira plus sur les merveilles du cerveau sur Futura Sciences .


Alors, rassurez-vous, même à votre insu, c'est dans votre nature de penser aux situations complexes. Et dans la vraie vie, en plein état de conscience, beaucoup reconnaissent à demi-mot ne pas totalement se couper du travail en vacances... L'étude de Qapa.fr réalisée en juin 2019 auprès de 4,5 millions de participants révèlent que 58% de femmes ne se déconnectent pas vraiment du travail et consultent leurs mails, contre 69% des hommes. Ces chiffres édifiants concernent 52% de non cadres, et 48% de cadres d'entreprise. Malheureusement, il n'existe pas de chiffres au sujet des dirigeants et entrepreneurs à proprement parlé en France. Bien sûre ces résultats sont à prendre avec du recul, car les mentalités ont changé dans le rapport au travail depuis la pandémie Covid de 2020. Celà permet de donner un ordre d'idée et d'expliquer pourquoi tant d'articles donnent des conseils et astuces pour débrancher loin de son travail.


3.Accepter son mode de fonctionnement est un premier pas vers l'efficacité.


Femme qui regarde de côté avec le sourier et des cahier et livres dans les bras.
L'efficacité au travail commence en dehors des murs.


C'est bien à travers des expériences dites de "détente" que vous pourrez vous observer dans votre personnalité. On a pour habitude d'étudier les forces et personnalité qui vous caractérisent aux périodes les plus critiques de votre vie, là où vous n'avez pas été dans vos plus beaux jours. Comme si l'échec d'une situation vous décrivait à jamais.

Je vous propose alors de vous observer durant vos vacances et vos loisirs, là ou rien ne vous oblige à penser au travail.


Dans cette situation, réfléchissez à répondre à ces 4 questions centrées sur vos besoins fondamentaux: de manière générale, que recherchez-vous durant vos vacances?

  • Aimez-vous partir pour vivre après de longues périodes de fatigue, de manque de sommeil, et donc de repos physique pour votre corps?

  • Cherchez-vous à profiter de vos proches et à être aimé.e ou donner des marques d'affection?

  • Cherchez-vous à découvrir des lieux inconnus, nourrir votre curiosité à travers des musées, des métiers, des cultures différentes, lire des livres, vous former à une compétence spécifique (sport, atelier d'art, stage de perfectionnement dans une discipline), et rassasier votre soif d'apprendre?

  • Cherchez-vous à transformer quelque chose : pratiquer des travaux manuels, peindre, écrire, décorer, réaliser des travaux dans votre maison, relooker un meuble, cueillir des plantes, réaliser des recettes épatantes, modeler, former des personnes dans un voyages en terre inconnue, etc.

Demandez aussi à votre entourage proche ce qui peut confirmer vos observations recueillies. Ces informations vous donneront des indications cruciales pour envisager votre retour au travail sans perdre de temps... Partir pour se retrouver est alors une nécessité pour vous perfectionner dans vos forces et servir vos besoins personnels.


4.Le retour au travail peut-être dans la continuité de vos congés.


Une femme les jambes croisées, est assise au bord d'une fenêtre, regarde à l'intérieur d'un objectif de la maindroite.
Focus pour s'observer au quotidien.

Après avoir répondu aux questions du paragraphe précédent, repassez ces mêmes questions dans le cadre de votre travail , vos missions. Pourquoi travaillez-vous ? Quels besoins votre entreprise ou vos missions permettent-ils de remplir?

  • Travaillez-vous pour assurer le vital, vous chauffer, manger et payer les factures?

  • Travaillez-vous pour être avec vos proches et vous occuper d'eux (éduquer vos enfants, passer du temps dans votre couple, prendre soin de vos parents agés, être disponible face à un.e conjoint.e ou un enfant malade).

  • Travaillez-vous pour apprendre sans cesse de nouvelles choses, parcourir les plus beaux musées du monde, ou pour vous payer une formation dans votre passion sportive, ou autre?

  • Travaillez-vous pour transformer un bien pour vos vacances, construire un projet de famille, pour proposer une inovation dans votre secteur, développer une entreprise à transmettre à vos enfants, aider une communauté...?

Sachez toutefois que ces questions peuvent être élucidée par des racourcis mentaux, ou vous pourrez vos retrouver dans une impasse si vos besoins sont à l'opposé dans vos temps de loisir et temps de travail. Pour celà, je vous recommande de prendre le temps de travailler ce point durant un rendez-vous pour un consulting flash, et vous aider ainsi à avancer pour être plus efficace à votre retour.


En connaissant vos besoins essentiels et personnels à la fois, vous serez à même de prioriser pour profiter de vos priorités personnels. Ces priorités sont donc personnelles, et n'ont que peu de rapport avec les objectifs d'entreprise. En effet, tenter de vouloir vous à tout prix vous organiser et être plus productif n'a aucun sens en soi. La meilleure des méthodes et théories, les meilleurs conseils génériques ne vous seront d'aucune utilité. Vous accumulerez des outils, des listes de tâches impératives à rallonge sans réflexion profondes sur vos besoins cachés. Ne pas arriver à être enthousiaste dans son retour au travail, être submergé.e par les multiples tâches, se laisser débordé.e par la surcharge est relativement normale si vous ne cherchez pas à orienter votre réflexion sur vos besoins et vos fonctionnements personnels.


Par le détour des vacances, j'espère avoir pu vous démontrer comment ces pauses estivales se sont progressivement installées dans les mentalités de chacun et chacune (certains pays, et certaines cultures ne connaissent que très peu de vacances, comparativement aux pays occidentaux). Ces modèles de vacances sont dépendants des modèles de société, mais aussi de vos propres besoins physiques et psychiques de vivre ces instant déconnectés.

A travers une manière originale et pertinente de vous observer dans ce qui vous plaît ou ce que vous fuyez durant ces vacances formelles, vous serez à même de comprendre vos besoins fondamentaux et votre personnalité.


A partir du calque de vos vacances et des meilleurs moments qui vous ont épanouis ou vous ont manqué, vous pourrez mieux appréhender votre rentrée au travail. Ce retour au travail vous permettra de mettre en place vos priorités d'organisation et gestion de vos missions pour profiter pleinement de vos besoins.


N'hésitez pas à me communiquer vos résultats et vos retours à ce sujet.


Emilie Besson, Phd SHS, Posturolog d'Affaires.