Faire d'une pierre une histoire.

Covid ou pas covid, j’ai toujours aimé les charmes des villes et villages de France. Même si j’ai voyagé dans d’autres contrées, je crois que nous avons une chance inouïe d’avoir autant de dépaysements sur un tel territoire de patrimoine culturel, gastronomique, historique.

Alors, bien sûr, vous aurez compris que derrière toutes ces villes qui m’ont émues, il y une histoire de pierres qui ne peut rendre personne insensible. Chacun est concerné par une pierre de son parcours : entre le village de votre enfance, la maison de famille où vous passiez vos vacances, la pierre de chaque lieu marque son temps et son histoire.

Je vous propose dans cet article de partir à la découverte de la pierre qui fonde l’histoire d’un homme, d’une femme, quelque soit son parcours.


1- Les pierres de France.


Nous avons de jolis panoramas entre les belles maisons de vacances en bord de mer, en bord de montagne, ou en l’orée de forêt comme La Sologne, la forêt de Senonches, et bien d’autres forêts de France. Chaque maison est caractérisée par sa pierre géologique d’origine : entre grès des Vosges, les grès des Pays Basques, les maisons en granit du Tarn, le marbre des Pyrénées, le granit et le schiste de Bretagne ou des Alpes. Même si toutes ces régions sont magnifiques en architecture, je vous avoue que j’ai un penchant pour les sols calcaires d’où l’on peut tailler de belles pierres tendres telles que le tuffeau pour les encadrements de porte, de fenêtre ou de cheminée. Ces pierres sont de couleur blanche à crème et donnent une belle luminosité aux façades des bâtiments et maisons du Val de Loire. La pierre fait l’unité des villes et des paysages urbains classés patrimoine mondial de l’Unesco comme à Bordeaux.


Quand vous imaginez que ces pierres de calcaire sont l’empreinte d’un temps qui nous échappe loin derrière nous : entre accumulation de coquilles, d’enveloppe microscopiques d’oursin, résidus de squelettes, débris de construction des récifs, ou d’anciennes barrières de corail... Ces pierres ne peuvent laisser indifférent entre jeux d'enfance dans les pierre trogodytes ou dans la cour des châteaux entourant certaines villes. Quant au redécoupage des régions pour renommer des nouveaux quartiers ou de nouveaux regroupements de villes, peut-on oublier ces pierres qui ont fait l’histoire des habitants d’autrefois? Certes, des communes sont nées du brassage et déplacement de nouvelles populations citadines qui se réfugient en campagne. Les nouveaux aménagements ne doivent-ils pas tenir compte du patrimoine culturel qui est l’authenticité et l’unité même de ces lieux ?


2- Les pierres chinées d’outre-tombe.

La France, c’est aussi ces objets de pierre chinés en brocante entre un évier de pierre ou d’ardoise que l’on peut trouver au détour d’une brocante sur une route perdue. Nous pouvons aussi dénicher des décorations de jardin entre vasque de pierre recueillant des fleurs retombantes, ornement de jardin sous forme de statuette ou abreuvoirs pour oiseaux, ou tout simplement un banc de pierre pour les lectures et conversations au grand air. Nos villes et villages regorgent tous de trésors entre fontaine, bassin en pierre naturelle où chaque enfant a tenté de faire naviguer un bateau, ou jeter une pièce porte-bonheur.


La pierre, c’est aussi ce pavé minéral qui sculpte les cimetières les plus traditionnels comme le cimetière St Symphorien à Tours. Les sépultures « classiques » sont généralement basses et composées d’une simple stèle. Mais parfois, ces pierres sont sculptées et ornementées suivant l’histoire de chaque défunt. Parfois, nous pouvons rencontrer une pierre sans nom, c'est ce qu'a pu nous retracer Alexandra Ferrerol de @la_plumographe dans les échanges sur le compte de @lafabriquedunom. La sculpture joue sur chaque tombe le rôle d’une photographie de pierre. La beauté des anciens cimetières est un paysage d’agencement de pierres. Nous pouvons dire qu’il y avait un véritable art dans ces réalisations funéraires. David D’Angers faisait partie de ces sculpteurs de bustes, de médaillons, et statues pour les plus grands cimetières comme Le Père-Lachaise. Ces statues funéraires peuvent être le fruit d’une longue bataille judiciaire entre l’Etat Français et les héritiers d’une jeune russe qui s’est suicidée à paris en 1910. Le Baiser, de Constantin Brancusi, un bloc de calcaire représentant un couple fusionnellement enlacé, orne la tombe de cette jeune. Les descendants de la jeune Russe souhaiteraient récupérer la statue, pour la revendre (Pour information, une œuvre de Brancousi peut valoir jusqu’à 70 millions d’euros aujourd’hui).


3- Pierre d’exception


Maintenant, la pierre de plus petite taille peut être aussi chargée d’histoire comme en gemmologie. Encore dans ce domaine, nous pouvons faire un lien direct avec l’empreinte d’histoires familiales. Mais nous regarderons ici la pierre sous l’angle de l’artisanat d’exception. La pierre ici infiniment plus petite sera qualifiée de pierre fine, pierre précieuse ou pierre semi-précieuse (pierre ornementale opaque). Dans un monde où tout est évanescent jusqu’au soleil qui disparaît le soir à l’horizon, seules les pierres fines restent immuables quelques soient les intempéries. Les pierres fines se sont formées il y a plusieurs dizaines de millions d’années, dans les entrailles de la Terre. Découvertes par hasard dans l’Antiquité à la surface de la Terre, elles ne sont découvertes aujourd’hui que par l’observation et une certaine dose de chance. Malgré les méthodes scientifiques déployées pour l’extraction des diamants, pour les autres pierres de couleurs, celles-ci ont encore une approche archaïques.


Ici, la pierre fine apparaît comme cadeau dans les pierres de naissance, pour graver en mémoire les plus beaux moments de sa vie. Ce serait en 1560, en Allemagne, que serait née la tradition d‘offrir une pierre de naissance à un enfant sous la forme d'un pendentif ou d'une bague. La tradition d’associer les pierres au mois de naissance trouve ses origines dans les écrits bibliques. Elle continue de marquer l’histoire de chaque étape rituelle de l’homme lors des mariages et des anniversaires de mariage. La pierre précieuse est le symbole de l’amour de la naissance à la mort, et aussi comme objet d’héritage familial.


Du côté du bijoutier-joaillier, le sertissage grain, griffe ou clos est un travail de minutie et de dextérité avec des outils à peine plus gros qu’une aiguille. Mais d’autres artistes œuvrent dans le design de ces pierres d’exception telle que les illustrateurs ou illustratrices de bijoux où le moindre détail est travaillé à travers la gouache ou le crayon. Leur œil artistique dans le développement d’un objet, d’une collection ou de l’identité d’une marque est associé à la création et à la communication du projet. A ce sujet, jusqu’au 14 juin 2021, Le Muséum National d’Histoire Naturelle et la maison Van Cleef & Arpels s’associent pour présenter près de 500 minéraux et créations joaillières dans l’exposition « Pierres précieuses », à Paris. Et si vous souhaitez vous essayer au gouaché en amateur, vous pouvez retenir un cours à l’Ecole des Arts Joailliers :


4- Une pierre deux coups : entre santé et beauté.


Vous pourrez retrouver dans certains spa, des pierres chaudes de massage qui détendent, diminuent le stress, soulagent les douleurs dorsales ou articulaires. Ce sont des techniques de massage utilisant des pierres de basalte d’origine volcanique, composées de lave pure, extrêmement lisse. Chauffée, elles sont posées sur les points sensibles ou douloureux du corps pour entraîner une relaxation des zones tendues. Elles peuvent également être en pierre de marbre froid et être alternées avec des pierres chaudes en guise de thermothérapie.

Et d’ailleurs, si vous revenez des plages de Saint Malo ou de l’Ile de Ré au détours de votre Thalassothérapie, n’oubliez pas de ramasser une pierre très spécifique qui vous sera très utile une pierre volcanique très poreuse, et très utile pour éliminer les peaux mortes des talons des pieds.


Mais la pierre à l’état de poussière ne vous rappelle-t’elle rien ? Au-delà des utilisations faites en institut et dans les spas, ce sont les propriétés d’oligothérapie qui ont conduit à l’utilisation d’extrait de pierres précieuses dans le monde de la cosmétique. Plusieurs mécanismes biochimiques interviennent dans la physiologie cutanée au contact des oligoélements comme le cuivre, le zinc, le sélénium, etc. Je suis sûre que si je vous parle d’élasticité de peau, d’inflammation, ou d’antioxydant, de mélanine, de collagène, de cicatrisation, tout un chacun se sent concerné. Ces vertus sont dénommées la lithocosmétique, avec un positionnement haut de gamme comme en joaillerie. Ainsi Bulgari dans les années 2000 propose une gamme sur le thème de pierres précieuses. Ce thème a été repris par Gemmology (2008), mais aussi par les laboratoires Bomann. La société Gattefossé propose une gamme d’extraits de pierres précieuses avec Olivine, Hematite par exemple. Si cette partie vous intéresse, je vous propose de rejoindre la Cosméthotèque.com.


Voilà, après ce petit tour emprunt de terre, d’histoire, de la naissance à la mort, de taille de pierre aux oligoélements, la pierre nous amène toute ces facettes. Ainsi, vous avez pu voir comment à partir d’un simple élément qu’est la pierre, nous pouvons travailler un nom de marque ou une identité de marque. C'est un vrai travail de lecture, de recherche, de rencontre et de plaisir qui ne me font jamais jeter la pierre à la moindre complexité de taille. Faire d'une pierre un nom, c'est faire la renommée d'un nouveau nom chargé d'émotion et d'histoire. Alors n'hésitez pas à contacter La Fabrique du Nom pour faire de votre projet une pierre aussi précieuse que son nom.


La Fabrique du Nom.